Dec 18, 2009

Delille, Emmanuel . L’organo-dynamisme d’Henri Ey : l’oubli d’une théorie de la conscience considéré dans ses relations avec l’analyse existentielle. L'Homme et la société, n° 167-168-169 2008/1-2-3

Henri Ey incarna en France une figure de « rassembleur » au sein de la psychopathologie française. En s’appuyant sur les concepts de J. H. Jackson, il tenta de subsumer les maladies mentales sous une théorie de la conscience, notablement inspirée de la tradition philosophique spiritualiste, et de la méthode pathologique de Th. Ribot et P. Janet. Même si Ey ne s’est jamais revendiqué comme psychologue, il est tout à fait justifié de se questionner sur le peu de diffusion de sa doctrine « organo-dynamique » dans le champ de la psychologie. En parcourant un choix de textes théoriques jusqu’au livre La conscience (1963, collection « Initiation Psychologique », P.U.F.), nous essayerons de problématiser la marginalisation de l’« organo-dynamisme » à partir des années 1960, telle qu’elle se manifeste dans les fascicules rédigés par les collaborateurs de Ey au Traité de Psychiatrie de l’« Encyclopédie Médico-Chirurgicale ». Nous proposons alors de resituer l’« organo-dynamisme » dans les marges de la psychologie, où restèrent confinées, à plus long terme, les analyses d’inspiration phénoménologique, ou l’analyse existentielle de Binswanger, auxquelles Ey adhéra. In France, Henri Ey personified the figure of unifier in the field of the french psychopathology. From the J. H. Jackson’s concepts he attempted to subsume the mental illnesses under a theory of consciousness inspired by the philosophical spiritualist tradition and the pathological method of Th. Ribot and P. Janet. Even if Ey never defined himself as a psychologist, nevertheless one may wonder why the spreading of his « organo-dynamique » theory had been so restricted. From selected theorical papers to the book La Conscience (Paris, PUF, collection « Initiation psychologique, 1963), I will try to put the problem of the marginalization of the Ey’s theory from the sixties as it expresses itself in the papers written by the Ey’s colleagues to be published in the Traité de Psychiatrie, part of the Encyclopédie médico-chirurgicale. In the same margin where Ey’s theory is located, we find the analysis of phenomenological inspiration and the existential analysis of Binswanger.

• Introduction
• 1. La psychopathologie néo-jacksonienne
2. Henri Ey et l’« Essai d’application des principes de Jackson à une conception dynamique de la neuropsychiatrie » (années trente)
• 3. L’organo-dynamisme (années quarante)
4. Les Études Psychiatriques, le Traité de Psychiatrie de l’« Encyclopédie Médico-Chirurgicale » (années cinquante)
• 5. La conscience (années soixante)
• 6. Problématisation : l’organo-dynamisme face à l’inconscient des psychanalystes et le cerveau des neurologues
• Conclusion

Post a Comment:

Designed By Blogger Templates | Templatelib & Distributed By Blogspot Templates