Apr 17, 2008

link

Pendant le XVIIIème siècle en Allemagne, la psychologie empirique atteint un degré d’autonomie considérable. Dans le système des connaissances, la science naturelle de l’âme unie au corps se détache de la pneumatologie pour devenir une discipline de base de l’anthropologie, ou « science de l’homme ». Quant à sa présence dans la culture bourgeoise et dans les institutions académiques, la psychologie empirique s’élabore dans des genres « populaires » (essais, romans, revues) et en même temps s’intègre à l’université, sous la forme d’enseignements, de traités et de manuels. C’est d’une façon tout à fait originale et inconnue dans les autres disciplines scientifiques qui prennent corps à l’époque, que l’histoire de la psychologie, comme espèce historiographique, contribue à délimiter la nouvelle discipline et à renforcer son autonomie naissante. C’est ce que nous étudierons ici en suivant le chemin qui relie les fragments épars d’histoire de la psychologie que l’on trouve dans l’Histoire critique de la philosophie de Johann Jacob Brucker (1742-1747) et l’Histoire de la psychologie de Friedrich August Carus. Parue en 1808 à titre posthume, celle-ci constitue la première publication en son genre.

Mots-clés : psychologie empirique, anthropologie, science de l’homme, historiographie, pneumatologie, association des idées, Brucker, Carus, Hißmann, Wolff.

Empirical psychology attained a considerable degree of autonomy during the XVIIIth century in Germany. Within the system of knowledge, psychology, as natural science of the soul joined with the body, detached itself from pneumatology, and became a basic discipline of anthropology, or general « science of man ». It also entered bourgeois culture and learned institutions. On the one hand, it adopted « popular » forms (essays, novels, magazines). On the other hand, it became the subject of academic teaching, textbooks, and treatises. The development of the history of psychology as a historiographical genre helped define the new discipline, and reinforced its nascent autonomy. This article will study such development as it took place between the scattered fragments of a history of psychology included in Johann Jacob Brucker’s Critical history of philosophy (1742-1747) and the posthumous publication in 1808 of Friedrich August Carus’s History of psychology, the first of its kind.

Keywords : empirical psychology, anthropology, science of Man, historiography, pneumatology, Association of Ideas, Brucker, Carus, Hißmann, Wolff.

Post a Comment:

Designed By Blogger Templates | Templatelib & Distributed By Blogspot Templates