Nov 21, 2010

(Association nationale pour la formation professionnelle des adultes)

13, rue Paul-Chautard, Paris 15me.

Statut : Le C.E.R.P. est un organe constitué par les services de psychologie appliquée de l'A.F.P.A. Association régie par la loi de I9OI et chargée, sous la tutelle du ministère des Affaires sociales, de la gestion des centres publics de formation professionnelle d'adultes.

Fonctionnaires principaux : R. Bailet, Inspecteur général du travail et de la main-d'oeuvre, directeur de l'A.F.P.A. P. Orfila, Ingénieur, Directeur des services de formation de l'A.P.P.A.
M. Faisan, Chef des services de psychologie appliquée (C.E.R.P.).

Départements ou sections : Service enquêtes et recherches. Service études et méthodes. Section documentation-bibliothèque.

Ponctions : Le C.E.R.P. assure à la fois une fonction d'études et de recherches, une fonction de coordination technique des activités des centres psychotechniques régionaux de l'A.P.P.A. et une fonction de formation et de perfectionnement des psychologues de ces centres.

Activités : Etudes et recherches dans les domaines de la formation, de l'ergonomie (incluant certains aspects relatifs à la sécurité et l'hygiène du travail), des aspects psychosociologiques de
l'emploi, de la sélection et l'orientation professionnelle en général. Mise au point et contrôle régulier des méthodes de sélection et d'orientation utilisées par les centres psycho-techniques régionaux de l'A.P.P.A. Organisation de stages de perfectionnement destinés aux psychologues des centres régionaux de l'A.F.P.A. Activités de documentation et d'information.

Publications : Bulletin trimestriel d'études et recherches psychologiques.

***

Héritier du Centre scientifique de la Main-d’œuvre (CSMO), le CERP est fondé en 1946 puis rattaché à l’ANIFRMO en 1949. A la fois structure de formation de sélectionneurs et centre scientifique de connaissance et d’expérimentation des méthodes psychotechniques, il est également chargé du contrôle technique des centres de sélection disséminés à travers la France. A partir de 1948, le développement des méthodes de sélection des candidats à une formation se fonde, au CERP, sur l’hypothèse que la sélection doit être effectuée non plus par rapport à des aptitudes spécifiques à chaque métier, mais en fonction d’une capacité générale d’apprentissage. Cette dernière s’apprécie grâce à une série de tests “papier-crayon” qui combinent évaluation de l’intelligence générale, de l’habileté manuelle et de l’influence des acquis scolaires. Grâce à ses travaux d’étude et de recherche à l’ANIFRMO et à l’extérieur, le CERP acquiert progressivement une renommée internationale. Ses travaux, notamment dans le domaine de la méthodologie statistique, de la psychométrie, de l’enseignement programmé, de la prévention des accidents et de l’ergonomie, seront largement relayés par sa revue, Le bulletin du CERP, qui sera publiée jusqu’en 1972 sous les auspices du CNRS (Centre national de la recherche scientifique). Progressivement, le CERP perd son autonomie et finit par être intégré en 1972 aux autres services de l’AFPA. [SOURCE]

Post a Comment:

Designed By Blogger Templates | Templatelib & Distributed By Blogspot Templates